Zoom sur la réalité augmentée dans le monde arabe

Depuis sa sortie le 6 juillet, le nouveau jeu en réalité augmentée de Niantic Pokémon Go a suscité un débat sur les conséquences pour ses usagers en termes de confidentialité et de protection des données personnelles. Le lancement du jeu a aussi été source de controverses dans la région. En Arabie saoudite, la plus haute autorité religieuse du pays a renouvelé un avis juridique datant de plus de 15 ans affirmant que les jeux Pokémon sont contraires à l’islam. Au Koweït, le ministère de l’Intérieur a mis en garde les usagers sur le fait de prendre des photos dans des endroits sensibles. En Egypte, des appels pour interdire le jeu sont lancés au motif qu’il exposerait des sites cruciaux pour la sécurité du pays aux yeux du monde entier. Les autorités des Emirats arabes unis et du Qatar ont appelé les usagers à la prudence. Le conseil du tourisme jordanien, manifestant d’un accueil plus chaleureux, a appelé les créateurs du jeu à promouvoir le tourisme dans le pays. A contre-courant, des Syriens ont quant à eux utilisé le jeu pour montrer les souffrances de la population.

EN BREF

Accès et interférences

  • Le 15 juillet, les autorités irakiennes ont coupé l’accès à Internet dans le pays sauf dans la région autonome kurde, en réponse aux manifestations anti-gouvernement.
  • Le groupe bahreïnien de défense des droits de l’homme Bahreïn Watch a rapporté des coupures quotidiennes d’Internet entre 7h et 1h du matin dans le village de Diraz, connu pour ses manifestations.
  • Depuis le 27 juillet, les appels VoIP sont possibles via le Wi-Fi au Maroc, d’après les médias locaux. Les autorités marocaines avaient bloqué les appels VoIP en début d’année sur les réseaux fixes et mobiles. Telquel rapporte que ce déblocage partiel pourrait ne pas durer puisque l’organe de régulation de l’industrie des télécommunications n’a pas annoncé de changement dans sa politique de blocage des VoIP.

Retrait des contenus

  • L’organisme de surveillance des télécommunications des Emirats arabes unis a demandé à Snapchat de retirer les contenus qui sont contraires à la culture et aux traditions des Emirats arabes unis. Snapchat a accepté.

Confidentialité, surveillance et protection des données

  • L’application de messagerie instantanée WhatsApp est accusée de bloquer des appels cryptés vers l’Arabie saoudite.
  • Une nouvelle loi exposerait les usagers de VPN aux Emirats arabes unis à une amende pouvant s’élever jusqu’à 2 millions de dirhams.

Cyber-guerre et attaques sponsorisées par les Etats

  • L’activité sur le compte Twitter du groupe Etat islamique a chuté de 45% en deux ans.
  • D’après un ancien membre de LulzSec, des espions britanniques ont utilisé un réducteur d’URL pour attirer dans leurs filets les dissidents du printemps arabe.
  • Un rapport publié par Citizen Lab établit un lien entre l’Iran et les tentatives de piratage des comptes de dissidents syriens (rapport entier).

Procès, condamnations et harcèlement judiciaire

  • Le blogueur algérien et journaliste Mohamed Tamalt a été condamné à deux ans de prison pour des publications sur Facebook jugées insultantes pour le président.
  • La militante bahreïnienne des droits des femmes Ghada Jamsheer a été condamnée à un an de prison pour des tweets sur la corruption d’un hôpital.
  • Un expatrié indien travaillant au Qatar a reçu une amende de 10 000 riyals pour avoir dit du mal de son employeur sur Facebook.
  • Le youtubeur américain emprisonné a sollicité la grâce des Emirats arabes unis.

Intimidations et violences extra-judiciaires

  • Un magazine LGBT en-ligne jordanien fait l’objet de menaces suite à sa première publication en arabe.
  • Le militant des droits des personnes LGBT Ahmed Ben Amor, qui a été victime d’abus en ligne, a tenté deux fois en huit jours de se suicider.

Plaidoyer, politiques et droit

  • Suite à nouveau décret sur la réglementation de la presse, les journaux bahreïniens sous licence vont devoir obtenir une autre licence du gouvernement pour publier des contenus en ligne.

Opportunités

  • MIT Enterprise Forum Pan Arab a lancé un appel à candidatures pour la compétition “Innover pour les réfugiés” qu’il organise. Date limite de candidature: 1er septembre.
  • Des réfugiés syriens ont créé une application pour s’y retrouver dans la bureaucratie allemande.

De la lecture

 

 

De la part de nos partenaires